APNL Association pour la Promotion des Neurosciences au LAOS

Audit de 2009

Mission d’audit de février 2009

L’APNL a effectué un travail d’audit du 2 au 5 février 2009, à la demande du Projet d’Appui à l’Ensignement Supérieur Médical en RDP Lao, représenté par le Dr Bansa Oupathana, chef d’équipe et de Frederik GAY, chef de projet.

Ont participé à cette mission les Drs Cyrille VONGSOUTHI , Bernard JARDILLIER et Jean DAVID.

 

Objectifs

Évaluation de la situation actuelle :

  • De l'enseignement de la Neurologie dans le cadre de l'Université des Sciences de la Santé.
  • De l'état de la Neurologie dans les Hopitaux de Vientiane.

Propositions à caractère pérenne, réalistes et adaptées aux besoins et à la situation effective du Laos reposant sur le regard et l'expertise de l'APNL.

 

Les rencontres

  • Président et Vice Président de l'USS-LAOS.
  • Directeur et Vice Directeur du département de Médecine.
  • Représentant du Ministère de la Santé.
  • Direction et Praticiens des Hopitaux : Hôpital Setthathirath, Hôpital Mahosot, Hôpital Mittaphab, Hôpital de la Mère et de l'Enfant.
  • Directeur et Directrice du Collège des Techniques de Santé.

 

Méthode de travail

  • Discussion lors des rencontres programmées.
  • Entretien avec les enseignants.
  • Entretien avec les spécialistes de neurologie et de neurochirurgie et des spécialités médicales concernées.
  • Entretien avec Pr Robert LEE (Université de Calgary).
  • Entretien avec Health frontières.
  • Analyse du Curriculum (« Undergraduate Medical Education » ) 1er semestre des 3 éme et 5 éme années.
  • Analyse des « Student Guide for Medical Students »
  • Confrontation avec notre vécu médical au LAOS.

 

État des lieux

  • État des lieux universitaire :
    • 3ème année : 291 étudiants / 6 enseignants.
    • 5ème année : 210 étudiants / 21 enseignants.
    • 8 semaines de cours /année
  • État des lieux hospitalier :
    • Neurologue : 1
    • Neuropsychiatre : 1
    • Neurochirurgiens : 3
  • Neurologue : Dr Ketmanee – Hôpital Mittaphab.
  • Neuropsychiatre : Dr Vikham – Hôpital Mahosot.
  • Neurochirurgiens :
    • Dr Somphit, Dr Phouphay, Dr Samany (rachis) – Hôpital Mittaphab.
    • 2 en formation Drs Onekham et Lamlongsine.

 

Commentaires et réflexions

  • Constat de l'insuffisance des connaissances de base en neurologie (semiologie élémentaire).
  • Motivation marquée des interlocuteurs pour la spécialité.
  • Qualité perfectible des outils mis à disposition des enseignants.
  • Absence d'individualisation d'un service de neurologie, neurochirurgie, explorations complémentaires neurologiques.

 

Éléments de réponse

  • Complexité du sujet, trop grande densité des cours.
  • Répartition des cours inadaptée aux objectifs des niveaux d'enseignement.
  • Grand nombre d'étudiants / formateurs ?.
  • Accessibilité pour les étudiants aux données ?.
  • Insuffisance d'enseignement au lit du malade.
  • Insuffisance ou absence de pratique clinique des enseignants.
  • Formation post universitaire ?

 

Propositions

  • Adaptation du contenu des cours de 3 éme année.
  • Développement de la pratique clinique au lit du malade sur un site dédié à la neurologie et à la neurochirurgie (Hôpital Mittaphab).
  • Intégration maximale des médecins spécialistes dans l'enseignement.
  • Formation spécifique de neuropédiatre.
  • Formation post universitaire pour les disciplines concernées (cardiologie, radiologie).
  • Renforcement de l'aide aux formateurs qui disposent pour les 3ème et 5ème années de la trame des cours et non de leur contenu.
  • Augmentation progressive du nombre de formateurs spécialistes.
  • Création d'un D.E.S. de Neurologie sur 3 ans comprenant enseignement théorique et pratique et explorations complémentaires (E.E.G. E.M.G. et Echo carotide) et stages pratiques extra-muros.
  • Renforcement du pôle neurologique de l'hôpital Mittaphap.

 

Place éventuelle de l’APNL

  • Participation et élaboration d'outils de travail pour les formateurs (cours , vidéos …).
  • Élaboration du curriculum du D.E.S. de Neurologie et prise en charge de l'enseignement théorique de ce D.E.S. et de la formation en E.E.G. E.M.G. et Echographie.
  • Participation à la Formation Post Universitaire des omnipraticiens et des spécialités concernées par la neurologie.

 

Conclusions

  • L'Interrogatoire du malade et de son entourage et l'Examen Clinique permettent seuls de porter un diagnostic et d' initier une démarche de soins dans environ 80% des cas.
  • Ils permettent s'ils sont correctement pratiqués une économie de santé.
  • L'APNL est disposée à s’inscrire dans cette démarche de qualité avec l'USS-LAOS, le Département de Médecine et le Ministère de la Santé.